Né en Bretagne en 1987, Virgile Monin a effectué ses études aux conservatoires de Nantes (classe d'orgue de Michel Bourcier) et de Saint-Maur-des-Fossés (classe d'improvisation de Pierre Pincemaille). Il a par ailleurs bénéficié des conseils de Jean Guillou et de Henri-Franck Beaupérin, et a suivi le cursus d'écriture du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

Lauréat du concours international d'orgue de Toulouse, il a remporté le premier prix des concours de Biarritz et de Luxembourg, de même que le Grand Prix d'Orgue Jean-Louis Florentz de l'Académie des Beaux-Arts, Institut de France.

 

Virgile Monin est l'interprète d'un répertoire varié, privilégiant l'orgue symphonique, et est l'auteur de plusieurs transcriptions pour son instrument, notamment des Danses symphoniques de Sergueï Rachmaninov et de l'ouverture Les Hébrides de Felix Mendelssohn.

 

En 2015, il a enregistré pour le label Fy/Solstice l'intégrale de l'oeuvre pour orgue de Henri Mulet, sur l’orgue historique Puget (1888) de l’église Notre-Dame la Dalbade à Toulouse.

 

Il  se produit régulièrement en récital, en France et à l'étranger.