Vendredi 6 octobre 2017, 12h30

 

Lyon, auditorium Maurice Ravel

 

Virgile Monin (orgue)

 

 

Felix Mendelssohn Bartholdy > Ouverture Les Hébrides, ou La Grotte de Fingal , op. 26 *

 

Claude Debussy > Menuet de la Petite Suite *

 

Georg Friedrich Händel > Allegro du Concerto pour orgue en sol mineur op. 4 n° 1 HWV 289 **

 

Déodat de Séverac > Valse romantique *

 

Felix Mendelssohn Bartholdy > Ouverture Ruy Blas, op. 95 *

 

Transcriptions de V. Monin (*) et J. Guillou (**)

 

Le charme du Menuet de Debussy, la tendresse de la Valse romantique de Séverac, la virtuosité du concerto de Händel : l’orgue de l’Auditorium peut tout faire. Mais c’est surtout dans les deux poèmes symphoniques de Mendelssohn, magnifiquement transcrits par le jeune organiste Virgile Monin, que l’instrument se montre l’égal de l’orchestre : deux summums du romantisme, avec une profusion de couleurs, de sentiments, et des déferlements irrésistibles.

 

Dans le cadre du festival Orgue en jeu.